rivière à la Réunion

TRAMP

Les premiers tramps tchèques étaient des anciens scouts, auxquels, avec l'âge, l’ordre strict de l’organisation scoute ne convenait plus, mais qui manifestaient un rapport étroit avec la nature (à l'instar des trappeurs canadiens) et un penchant au romantisme. Ceci se passait au cours de la Première Guerre Mondiale.

A l'origine, on les appelait tout simplement des scouts sauvages. Puis, grâce à la mode des romans de westerns et du livre "La route" de Jack London, le nom de "tramp", ainsi que la contraction de deux mots anglais - tramp et camping (tramping) - ont été adoptés.

Dans les années 30 du siècle précédent, le "tramping" est devenu un mouvement très populaire, bien qu'en réalité ayant peu de commun avec des tramps américains. Des canoës et des kayaks commençaient à apparaître sur la Sazava, rivière romantique au sud de Prague, en même temps que des colonies de cabanes - suivant l'exemple de la colonisation du Far West.

Le mouvement tramp s'est propagé vers d'autres pays, principalement anglosaxons et sur le Balkan. De nos jours, des petites groupes inspirées par les idées des tramps tchèques existent en Russie, en Australie, aux USA et un peu partout...

Sur ce site vous trouverez :